Aventure de location: la famille Thyssens en KRK

  • En route
Retour à l'aperçu

KRK. Notre destination l’été dernier. Nous en avions beaucoup entendu parler mais c’était la toute première fois que nous nous y rendion s avec notre motorhome. Et quelle décision! 2 semaines de pure détente, de convivialité et d’expériences uniques. Avec notre motorhome, nous jouissons de tout le confort d’une maison, mais en vacances. Honnêtement: un homme a-t-il besoin de plus?

Notre groupe a débuté le voyage dans la région familière de Lendelede.
Moi-même, mon épouse, notre fi ls et notre fi lle. Tous les quatre, nous sommes des adeptes inconditionnels du confort de notre motor-home Sky Wave. Le voyage vers la Croatie s’est bien déroulé, agréablement. Les 1.500 km ne nous sont donc pas semblés longs du tout. Ou peut-être était-ce dû au fait que nous rions tout simplement beaucoup, chantons et faisons de temps en temps une pause. Vous l’aurez d’emblée compris: la famille Thyssen préfère l’interaction à l’ennui.
 
Destination: l’île de KRK. Non, je n’ai pas oublié une voyelle. L’orthographe est tout aussi bizarre que la prononciation. Mais qu’est-ce que cette île est unique pour moi ! Une côte d’un bleu azur, des villages pittoresques, une chaleur agréable (un rien trop chaud à la fi n de la semaine), de la bonne nourriture, des prix corrects,... Bref: une oasis de quiétude, de convivialité et de confort. Et, sur ce point, nous ne faisons jamais de concessions. Le confort, nous l’avons chez nous. Nous installons le motorhome
dans un camping, raccordons tout ce qui est nécessaire (eau, électricité,...) et, après 20 minutes, nous
buvons déjà notre premier apéritif. Et le tour est joué. Littéralement.
 
Tout comme notre motorhome qui ne craint pas l’aventure, nous osons également dépasser nos limites. La première semaine, nous avons suivi une initiation au ski nautique. Résultat? Après 1 seul essai, notre fi ston a facilement réussi à parcourir 200 mètres. Après 6 fois, papa atterrissait toujours le visage dans l’eau. En outre, nous avons vécu une expérience intense de ‘canyoning’. On grimpe sur un haut rocher, vêtu d’une combinaison de protection et on dévale une crevasse d’un rocher/une rivière, dans l’eau. Ça fait peur, mais de l’adrénaline pure. Bien entendu, la ‘jeune garde’ a pu s’oser à un petit salto. Papa a plutôt opté pour la sécurité et a loué un bateau pour la journée. Nous avons pris la mer et profi té de l’eau bleu clair et du soleil. De temps à autres, nous sautions dans l’eau, mangions un bout, buvions un coup,... Amarrer où vous voulez,... Superbe! Après ces aventures, nous retournions chaque fois dans notre motorhome. Une bonne douche, des vêtements frais et ‘on y va’ ! Jamais dans la crainte de mal manger. Les gens étaient aussi chaleureux et accueillants partout. De plus, la cuisine locale est extrêmement correcte. Et ils connaissent tous bien l’anglais. En effet, mon croate se résume malheureusement à "Vru e je" (il fait chaud). Car, il a vraiment fait chaud.
 
Fin de la semaine, une clôture de taille était prévue au programme: une deathride. Mais pas une comme nous la connaissions. Sur l’île de KRK, on trouve une vraie deathride. Longue, très haute et offrant une magnifi - que vue sur l’île. Les genoux tremblants au début, mais une grande satisfaction par la suite. Je peux le conseiller à tout le monde. Hormis aux cardiaques. Peut-être est-il préférable pour eux de l’éviter.
 
Et une nouvelle fois: après des journées aussi intensives (et chaudes), quel bonheur de boire un apéritif près du motorhome. Je fonds au jour le jour: une vraie maison sur roues. Mes amis et ma famille savent que voyager en motorhome me tient hautement à coeur. Je l’ai toujours fait et ça ne changera probablement pas. Car soyez honnête: un chouette motorhome, installé dans un endroit idyllique, avec les personnes que vous adorez, durant une période à laquelle vous aspirez le plus.
Pourrait-on rêver plus belle vie ? Je ne pense pas.
 
famille Thyssen, partie de notre Vanomobil Famille

Vanomobil_krk